thecamp

Incubateurs et accélérateurs

Un camp de base pour explorer le futur !

En savoir plus


thecamp, c’est un lieu où des talents du monde entier se forment, s’inspirent, et s’entraînent afin de développer des solutions pour un futur enthousiasmant, optimiste.
Locations 1 Locations
Website Website
Location
Location Aix-en-Provence, 13290

Référentiel Zei

0%
Progression
2 / 41
Classement
Services aux particuliers et aux professionnels
Comprendre ce profil
En savoir plus

Implication du réseau dans une démarche durable

Méthodologie > Coef. 60
0 %
0 %
Part des entreprises membres du réseau de l'organisation (partenaires, entreprises incubées ou accélérées, entreprises dans le portefeuille d'investissement, etc.) qui bénéficient de la mise à disposition d'outils d'accompagnement visant à l'amélioration de leurs impacts environnementaux et sociétaux. Les événements ponctuels de sensibilisation ne sont pas considérés comme des outils d'accompagnement.

Les programmes proposés aux professionnels sont systématiquement orientés « impact positif », qu’ils soient liés, avec les ateliers de formation Pass, aux grandes disruptions du monde (intelligence artificielle, blockchain, data, biomimétisme, apprentissage, sciences cognitives, etc.), au leadership et nouvelles organisations (intelligence collective, aide à la prise de décision, stratégie « à mission », etc.), à la créativité au service de l’innovation (réalité virtuelle, techniques et méthodologies de créativité, etc.) ou enfin à la conduite de projets à impact positif (nouveaux modèles économiques, intrapreneuriat positif, etc.).

Voir l'attestation

Parc de véhicules légers à faibles émissions

Méthodologie > Coef. 30
0 %
0 %
Part des véhicules routiers de moins de 3,5 tonnes (voitures, utilitaires, etc.) détenus ou loués par l'organisation au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice dont les émissions carbones sont inférieures à de 60g CO2/km. Cet indicateur prend uniquement en compte les véhicules utilisés par l'organisation en interne (déplacements des salariés, logistique, livraison, etc.).

La mobilité est un levier invisible qui permet d’améliorer la vie et le quotidien de milliards de personnes à travers le monde ! Si on propose des voitures électriques et des VTT pour les petits déplacements sur et autour du campus, on expérimente surtout des solutions concrètes réplicables à plus grande échelle, comme une navette électrique autonome pour relier la gare Aix-TGV à thecamp. Ce projet, « Demoiselle », en plus de proposer une alternative non polluante à la voiture individuelle, au taxi ou au bus, a pour ambition de réinventer l'expérience usager en transport public.

Restaurant(s) avec offre durable

Méthodologie > Coef. 20
0 %
0 %
Part des restaurants situés dans les locaux et gérés par l'organisation qui proposent au moins une option végétarienne (entrées et plats de résistance) et qui utilisent au moins 50% de produits alimentaires responsables. Les produits alimentaires couverts par cet indicateur sont les suivants : fruits et légumes, produits de la mer (poissons et fruits de mer), viande, oeufs et produits laitiers (lait, beurre, yaourt...). Les produits alimentaires sont considérées comme responsables lorsqu'ils répondent à au moins un des critères suivants : - Certifiés biologiques (Label Bio Européen, Label AB ou équivalent) ou garantis à 95% sans pesticide de synthèse ; - De saison (fruits et légumes provenant d'exploitations agricoles qui n'utilisent pas de serres chauffées pour leur production) ; - Eco-labelisés (Demeter, Nature & Progrès, Ecocert, NF Environnement, Ecolabel Européen, FSC ou MSC pour les produits de la mer, etc.). Les labels alimentaires qui n'intègrent pas de critères environnementaux ne sont pas acceptés dans cet indicateur : AOP (Appellation d'Origine Protégée), AOC (Appellation d'Origine Contrôlée), IGP (Indication Géographique Protégée), Label Rouge, Origine France, etc. Le seuil de 50% de produits alimentaires responsables se mesure en volume (kg ou litres).

Nous avons choisi d’explorer la piste d’une alimentation positive et soutenable ayant le moins d’impact possible sur notre planète. Végétaliser notre alimentation est une approche simple et activable qu’on teste aujourd'hui dans notre restaurant avec notre partenaire Sodexo, qui sert des repas équilibrés, nourrissants, beaux et bons — sans viande ni poisson.

Compensation carbone des émissions directes

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des émissions carbones dites "directes", c'est-à-dire liées à la fabrication/exploitation des produits et services de l'organisation (scope 1) qui ont été compensées au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice. Ces émissions carbones sont comptabilisées grâce à un bilan carbone et peuvent être compensées via le financement de projets de séquestration du carbone (investissement dans l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la plantation d'arbres, la restauration d'écosystèmes, etc.).

Actions pour l'éco-mobilité des collaborateurs

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation où au moins une action dédiée à l'éco-mobilité des collaborateurs a été mise en place : - Forfait mobilités durables (indemnités kilométriques pour l'usage du vélo, du covoiturage ou d'autres moyens de locomation durables) ; - Mise à disposition d'un stationnement sécurisé pour vélos avec vestiaires, casiers et douches ; - Remboursement intégral des frais de transports en commun ; - Abonnement annuel illimité pour les voyages en train ; - Vélo partage ou vélo de fonction ; - Mise à disposition de bornes de recharge pour les véhicules électriques ; - Autre (précisez en description).

Utilisation d'équipements électroniques durables

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des ordinateurs, tablettes et téléphones utilisés par l'organisation qui sont loués ou qui ont été achetés d'occasion ou reconditionnés. Si les équipements électroniques utilisés par l'organisation sont également ceux utilisés par les collaborateurs dans le cadre de leur vie personnelle, ils sont acceptés et comptabilisés dans cet indicateur. L'organisation s'engage également à mettre en place les mesures nécessaires pour éviter les doublons de téléphones personnels et professionnels (utilisation de carte double SIM ou de double numéro, remboursement des factures, etc.).

Actions de réduction de l'impact de l'usage du numérique

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
L'organisation met en place où au moins 3 actions dédiées à la réduction de l'impact de l'usage du numérique : - Affichage des écogestes numériques ; - Configuration des boites emails pour limiter la taille des pièces-jointes ; - Allègement des signatures emails (sans image ou avec image en basse définition) ; - Nettoyage au moins une fois par an des boîtes emails et espaces de stockage partagés ; - Sensibilisation des collaborateurs au numérique responsable ; - Autre (précisez en description). Si ces actions ne concernent pas l'ensemble de l'organisation et des collaborateurs, ils ne sont pas acceptés dans cet indicateur.

Télétravail

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des collaborateurs pour lesquels le télétravail est autorisé au moins 1 jour par semaine (emplois non manuels uniquement). Le télétravail permet d'éviter les consommations énergétiques liées au transport (déplacements domicile-travail des collaborateurs) et aux équipements (double écrans, éclairage, etc.), réduit l'utilisation de ressources nécessaires au bâti (réduction du nombre de postes dans les bureaux) et contribue également au bien-être des collaborateurs. Dans ce cadre, l'organisation s'engage également à former ses collaborateurs aux écogestes numériques (visioconférence sans vidéo, stockage des fichiers en local plutôt que sur le cloud, limitation de l'usage des emails, utilisation du réseau filaire ou wifi plutôt que la 4G, etc.) pour limiter l'impact environnemental de l'utilisation des outils numériques à distance.

Le télétravail est aussi une pratique courante permettant de limiter les trajets et identifiée comme favorisant le bien-être au travail.

Restaurant(s) avec vaisselle durable

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des restaurants situés dans les locaux et gérés par l'organisation qui mettent uniquement à la disposition des collaborateurs/clients de la vaisselle réutilisable (céramique, bois, palmier, etc.) pour les ventes sur place et uniquement des emballages qui correspondent à au moins une des caractéristiques suivantes pour les ventes à emporter : - recourent à un système de consigne ; - sont fabriqués avec au moins 75% de matériaux recyclés ; - sont fabriqués uniquement avec du carton, du papier, de l'aluminium ou avec des matériaux 100% compostables en compost domestique uniquement (respect de la norme NF T51-800).

Le campus a refusé d’utiliser des produits à usage unique (gobelets jetables, capsules de café, bouteilles en plastique…) et tous les emballages individuels. Le vrac est donc systématiquement privilégié ! Pour nous assurer des approvisionnements sur mesure par rapport à nos besoins et allonger le cycle de vie des produits, on fabrique et répare certaines choses dans notre Fablab ICI thecamp (signalétique ou petit mobilier par exemple). On utilise surtout l’impression 3D. Comme ça, garantie d’avoir ce dont on a besoin sans surproduction et pas de transport pour arriver jusqu’ici.

Restaurant(s) avec valorisation des déchets alimentaires

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
Part des restaurants situés dans les locaux et gérés par l'organisation qui sont équipés de bornes de collecte des déchets alimentaires pour les valoriser par le don, le compost ou la méthanisation.

thecamp valorise au maximum les biodéchets sur site et fait de ses déchets une ressource dans une logique de cercle vertueux. Les épluchures de cuisine et restes de plateaux du restaurant sont compostés sur place grâce au Compost’Air : une solution innovante de compostage à air pulsé. Une turbine permet d’injecter de l’air automatiquement dans les bacs et accélère ainsi la maturation du compost. Ce dernier sert aux semis dans notre serre bioclimatique, et permet de fertiliser la terre du potager en permaculture.

Fournisseurs :

Evènements avec alimentation écoresponsable

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
Part des évènements (avec repas) avec plus de 300 personnes organisés par l'organisation au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice pendant lesquels au moins 75% des traiteurs et autres services d'alimentation (buvettes, restaurants, foodtrucks, etc.) ont proposé au moins une option végétarienne (entrées et plats de résistance) et ont utilisé au moins 50% de produits alimentaires responsables. Les produits alimentaires couverts par cet indicateur sont les suivants : fruits et légumes, produits de la mer (poissons et fruits de mer), viande, oeufs et produits laitiers (lait, beurre, yaourt...). Les produits alimentaires sont considérées comme responsables lorsqu'ils répondent à au moins un des critères suivants : - Certifiés biologiques (Label Bio Européen, Label AB ou équivalent) ou garantis à 95% sans pesticide de synthèse ; - De saison (fruits et légumes provenant d'exploitations agricoles qui n'utilisent pas de serres chauffées pour leur production) ; - Eco-labelisés (Demeter, Nature & Progrès, Ecocert, NF Environnement, Ecolabel Européen, FSC ou MSC pour les produits de la mer, etc.). Les labels alimentaires qui n'intègrent pas de critères environnementaux ne sont pas acceptés dans cet indicateur : AOP (Appellation d'Origine Protégée), AOC (Appellation d'Origine Contrôlée), IGP (Indication Géographique Protégée), Label Rouge, Origine France, etc. Le seuil de 50% de produits alimentaires responsables se mesure en volume (kg ou litres).

Nous avons choisi d’explorer la piste d’une alimentation positive et soutenable ayant le moins d’impact possible sur notre planète. Végétaliser notre alimentation est une approche simple et activable qu’on teste aujourd'hui dans notre restaurant avec notre partenaire Sodexo, qui sert des repas équilibrés, nourrissants, beaux et bons — sans viande ni poisson.

Nomination d'un référent environnement

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation a nommé un référent environnement en interne en charge de déployer les actions dédiées à l'amélioration de son impact environnemental (bâtiments, énergie, eau, déchets, numérique, achats, etc.).

Stationnement sécurisé pour vélos

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation qui disposent d'un espace de stationnement sécurisé pour les vélos. Un espace de stationnement sécurisé pour vélos favorisent l'usage de moyens de transport alternatifs à la voiture individuelle (vélos, trottinettes, etc.) et contribue à réduire les impacts environnementaux liés aux déplacements domicile-travail des collaborateurs ou des visiteurs de l'organisation.

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation a réalisé au cours des 4 dernières années un bilan de ses émissions de gaz à effet de serre (BEGES) lié à ses activités et met actuellement en oeuvre un plan d'action visant à réduire ses émissions. Cet indicateur prend en compte les émissions carbones directes (scope 1) et indirectes (scope 2 et scope 3). Pour les entreprises de moins de 100 salariés, le BEGES peut être effectué via une solution gratuite en ligne (Fondation Good Planet, Reforest'Action, etc.). Pour les entreprises de plus de 100 salariés, seuls les bilans basés sur le GHG Protocol, le Bilan Carbone® ou la norme ISO 14064 sont acceptés. Pour rappel, le GIEC préconise de réduire de 50% nos émissions d'ici 2030, 80% d'ici 2040 et d'atteindre la neutralité carbone en 2050.

Limitation et compensation des déplacements en avion

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation interdit les déplacements en avion pour les trajets qui peuvent être effectués avec des moyens alternatifs (train, covoiturage, etc.) sans perte conséquente de temps (temps de trajet supplémentaire inférieur à 2 heures par rapport à l'avion). Elle s'engage également à limiter au maximum les trajets internationaux de ses collaborateurs et à compenser les émissions carbones liées à ces déplacements. Cette compensation peut être effectuée via le financement de projets de séquestration du carbone (investissement dans l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la plantation d'arbres, la restauration d'écosystèmes, etc.).

Politique d'achats responsables avec critères environnementaux

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation dispose d'une politique d'achats responsables rédigée qui intègre des critères environnementaux pour favoriser les solutions et les fournisseurs les plus respectueux de l'environnement (critères de durabilité, labels environnementaux, performance environnementale des fournisseurs, etc.).

Valorisation des déchets électroniques

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
Part des déchets d'équipements électriques et électroniques (en volume) générés ou collectés par l'organisation au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice qui ont été envoyés vers des filières de réemploi, de reconditionnement ou de recyclage. La mise en enfouissement et la valorisation énergétique ne sont pas comptabilisées dans cet indicateur. Si l'organisation n'a pas généré ou collecté de déchets d'équipements électriques ou électroniques au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice, sa progression est de 100%. Pour les entreprises qui effectuent elles-mêmes le reconditionnement, cet indicateur comptabilise uniquement les DEEE qui n'ont pas pu être reconditionnés.

Sensibilisation des collaborateurs à la protection de l'environnement

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
Part des collaborateurs actuellement en fonction qui ont été sensibilisés par l'organisation à l'impact environnemental de leurs activités et aux écogestes via des formations et ateliers organisés en interne. Cette sensibilisation peut couvrir plusieurs thématiques (eau, énergie, ressources, impact du numérique...) et a pour objectif de fournir aux collaborateurs des clés de compréhension et d'action visant à réduire leur impact environnemental dans le cadre de leur fonction.

Un des enjeux principaux de thecamp est d’inscrire le changement dans la durée et dans une dynamique collective. Pour y parvenir, il ne s’agit pas seulement de prodiguer les « bons » savoirs, de donner les « bonnes » méthodes. Il n’y en d’ailleurs sans doute pas ! Il faut susciter des convictions tenaces et outiller les individus et organisations pour leur permettre d’agir concrètement. L’expérience globale thecamp est au service d’une telle ambition, car elle doit permettre de transmettre elle aussi des savoirs, d’éveiller la curiosité des personnes qui viennent (des « Campers »), de leur faire prendre de la hauteur par rapport à des sujets nouveaux ou au contraire routiniers et quotidiens. L’humain est au cœur d’un futur plus durable ; le parcours expérientiel du campus est donc au cœur de la démarche de thecamp

Evènements avec démarche zéro-déchet

Méthodologie > Coef. 3
0 %
0 %
Part des évènements avec plus de 300 personnes organisés par l'organisation au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice pendant lesquels une démarche zéro-déchet a été déployée : - Traiteurs et autres services de restauration (buvettes, restaurants, foodtrucks, etc.) ayant totalement supprimé la distribution de consommables à usage unique (gobelets, touillettes, pailles, etc.) et mettant uniquement à la disposition des participants de la vaisselle réutilisable consignée (assiettes et couverts) ou compostables (en compost domestique uniquement) ; - Dispositifs visant à limiter la distribution de documents papiers (programmes, flyers, etc.) ; - Dispositifs visant à limiter la distribution de goodies (t-shirts, sacs cabas, gourdes, stylos, clés USB, porte-clés, etc.). Cette distribution limitée peut notamment s'effectuer par l'interdiction de la distribution gratuite, une case à cocher à l'inscription, un tarif préférentiel pour les participants ne souhaitant pas recevoir de goodies, etc.

Le campus a refusé d’utiliser des produits à usage unique (gobelets jetables, capsules de café, bouteilles en plastique…) et tous les emballages individuels. Le vrac est donc systématiquement privilégié !

Solution de nettoyage écoresponsable

Méthodologie > Coef. 3
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation qui utilisent uniquement des produits d'entretien naturelles (vinaigre blanc, bicarbonate de soude, etc.) ou écolabellisés (Nature & Progrès, Ecocert, NF Environnement, Ecolabel Européen ou équivalent), et/ou qui recourent à des sociétés de nettoyage externes qui sensibilisent leurs collaborateurs aux pratiques écoresponsables (tri sélectif, usage raisonné de l'eau et des produits d'entretien, etc.).

L’entretien du site est effectué grâce à des équipements Orbio, qui consomment jusqu’à 70% d’eau en moins par rapport à un appareillage classique. Nous utilisons un produit d’entretien unique et écologique, distribué en vrac.

Fournisseurs :

Imprimeurs verts

Méthodologie > Coef. 2
0 %
0 %
Part des fournisseurs d'impression utilisés par l'organisation pour ses besoins internes au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice qui correspondaient à au moins une des caractéristiques suivantes : - étaient labélisés Imprim’Vert ou équivalent ; - disposaient d'une certification environnementale ISO14001 et d'une certification pour l'usage de papier écoresponsable (FSC, PEFC ou équivalent).

Autres engagements RSE

Bâtiments sobres

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des bâtiments détenus ou gérés par l'organisation qui correspondent à au moins une des caractéristiques suivantes : - ont obtenu une note de A ou B pour la consommation d'énergie au Diagnostic de Performance Energétique (DPE) ; - dont la consommation en énergies finales ne dépasse pas 179 kWhEF/m2.an. Pour rappel, le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un document qui donne une estimation de la consommation énergétique d'un bâtiment et son taux d'émission de gaz à effet de serre, alors que la consommation en énergies finales correspond au nombre effectif de killowattheures consommés au sein d'un bâtiment (chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation, etc.). Pour réduire les consommations énergétiques des bâtiments, de nombreuses solutions existes. Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter le guide "Diminuer la consommation énergétique des bâtiments" du CEREMA à l'adresse suivante : https://www.cerema.fr/fr/centre-ressources/boutique/diminuer-consommation-energetique-batiments.

En parallèle avec la mise en place d’une charte « chantier vert », une mission de pilotage environnemental des phases Conception et Réalisation a abouti à la certification BDM niveau Argent des résidences d’hébergement. Unique en son genre, cette certification régionale « Bâtiment Durable Méditerranéen » atteste de l’adéquation des bâtiments avec les contraintes climatiques de la Région Sud. Résultat : les chambres ont très peu besoin d’être chauffées en hiver ou climatisées en été.

Voir l'attestation

Electricité bas carbone

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation qui sont alimentées exclusivement avec de l'électricité dite "bas carbone" (solaire, éolien, hydraulique, marin, géothermie, biomasse, nucléaire) ou provenant d'un fournisseur d'énergie dont le mix énergétique ne dépasse pas 50gCO2 / kWh.

Pour ce qui est de l’énergie, thecamp en produit une partie sur place, notamment grâce à 200 m2 de toiture photovoltaïque. Cet apport est complété par un contrat d’électricité renouvelable. Des expérimentations sur site, menées avec différents partenaires, permettent d’explorer des alternatives réplicables à plus grande échelle : Smartflower, lampadaire autonome… D’un point de vue architectural, des coursives extérieures ouvertes plutôt que des couloirs ont été privilégiées pour éviter d’avoir à éclairer et chauffer des espaces fermés où personne n’a envie de passer du temps !

Sites équipés pour le recyclage du plastique

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation équipées en bornes de recyclage du plastique. Les bornes de recyclage des déchets recyclables (poubelles jaunes) sont comptabilisées dans cet indicateur. Attention : Certains types d'adresse pèsent plus que d'autres dans la progression.

Pour les déchets ne pouvant pas être traités sur place, 12 filières de recyclage ont été mises en place pour minimiser les pertes et la catégorie dite non « triable » afin d'atteindre notre objectif zéro déchet.

Sites équipés pour le recyclage du papier

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation équipées en bornes de recyclage du papier et du carton. Les bornes de recyclage des déchets recyclables (poubelles jaunes) sont comptabilisées dans cet indicateur. Attention : Certains types d'adresse pèsent plus que d'autres dans la progression.

Pour les déchets ne pouvant pas être traités sur place, 12 filières de recyclage ont été mises en place pour minimiser les pertes et la catégorie dite non « triable » afin d'atteindre notre objectif zéro déchet.

Eco-mobilité pour les collaborateurs

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation où au moins une solution d'éco-mobilité a été déployée pour les collaborateurs (dispositif pour le covoiturage ou l'autopartage, vélos à la disposition des collaborateurs, remboursement intégral des transports en commun, abonnement illimité en train, etc.) ou qui dispose d'au moins deux dispositifs facilitateurs d'éco-mobilité (abris vélo, piste cyclable, douche, casiers, etc.).

Pour se rendre au travail, les employés bénéficient d’une indemnité par kilomètre parcouru en vélo, et de la prise en charge de 50 % de l’abonnement aux transports publics. Des voitures électriques et des vélos classiques ainsi qu’à assistance électrique sont également à disposition pour les petits déplacements sur ou autour du campus. Le covoiturage est encouragé via une carte qui permet d’identifier les personnes effectuant des trajets similaires.

Éco-gestion des espaces verts

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des espaces verts de plus de 1000m2 gérés par l'organisation sur lesquels des pratiques d'éco-gestion sont utilisées. Ces pratiques consistent notamment dans la suppression de l'usage de pesticides et engrais de synthèse, dans la plantation d'espèces végétales locales (adaptées au climat et donc moins gourmandes en eau et en engrais) et dans la mise en place de prairies fleuries, d'arbres fruitiers et de zones humides (pour limiter les tontes).

Les espaces verts bénéficient d'une gestion différenciée : espacement des fréquences de tonte, paillage des pieds d'arbres, pieds de haies et massifs avec des copeaux de bois, mise en défens de quelques secteurs pour laisser la végétation spontanée s'exprimer, enherbement spontané des espaces minéraux non fréquentés... Tous nos outils d'entretien des espaces verts sont 100 % électriques et non thermiques.

Parité femmes-hommes

Méthodologie >
0 %
0 %
Parité entre le nombre de collaboratrices et de collaborateurs dans l'organisation. La parité est de 100% si le nombre de femmes est égal ou supérieur au nombre d'hommes dans l'organisation. Le nombre de femmes et le nombre total de salariés doit être précisé en description.

49% : C'EST LA PROPORTION DE FEMMES QUI TRAVAILLENT À THECAMP – UNE QUASI PARITÉ !

Bornes pour véhicules électriques

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation qui dispoent de parking de plus de 20 places qui sont équipées de bornes de recharge pour les véhicules électriques. L'installation de bornes de recharge des véhicules électriques favorise l'utilisation de véhicules à faibles émissions carbones et est contribue au développement d'une mobilité plus durable.

La mobilité est un levier invisible qui permet d’améliorer la vie et le quotidien de milliards de personnes à travers le monde ! Si on propose des voitures électriques et des VTT pour les petits déplacements sur et autour du campus, on expérimente surtout des solutions concrètes réplicables à plus grande échelle, comme une navette électrique autonome pour relier la gare Aix-TGV à thecamp.