LITA.co

Plateforme de financement

L'INVESTISSEMENT PARTICIPATIF RESPONSABLE

En savoir plus


Pour une finance plus éthique, LITA.co vous permet d'investir en ligne dans desentreprises à vocation sociale, sociétale ou environnementale à partir de 100€
Locations 2 Locations
Website Website
Location
Location Paris, 75010

Référentiel Zei

0%
Progression
5 / 41
Classement
Banque, assurance, finance, fintech
Comprendre ce profil
En savoir plus

Fonds investis dans l'impact environnemental positif

Méthodologie > Coef. 100
0 %
0 %
Part des fonds (en volume) gérés par l'organisation au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice qui étaient investis dans des entreprises dont le modèle économique contribue à résoudre l'un des Objectifs de Développement Durable (ODD) liés à l'environnement : réduction des consommations d'eau, d'énergie, de matières premières ou de l'impact carbone, allongement de la durée de vie des produits, recyclage des déchets, matériaux durables, consommation responsable, etc. Pour en savoir plus sur les ODD, nous vous invitons à consulter l'adresse suivante : https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/.

Financement d'entreprises à impact environnemental positif

Méthodologie > Coef. 80
0 %
0 %
Part des entreprises dans lesquelles l'organisation a investi (en cours) qui sont considérées à impact environnemental positif. Une entreprise est considérée à impact environnemental positif lorsque son modèle économique contribue à résoudre l'un des Objectifs de Développement Durable (ODD) liés à l'environnement : réduction des consommations d'eau, d'énergie, de matières premières ou de l'impact carbone, allongement de la durée de vie des produits, recyclage des déchets, matériaux durables, consommation responsable, etc. Pour en savoir plus sur les ODD, nous vous invitons à consulter l'adresse suivante : https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/.

Chauffage bas carbone

Méthodologie > Coef. 25
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation qui disposent uniquement d'un système de chauffage dit "bas carbone" : - chauffage électrique ; - chauffage biomasse (bois, paille, etc.) ; - chauffage au gaz auprès d'un fournisseur de biogaz ; - réseau de chaleur (alimenté au minimum à 40% en énergies renouvelavles) ; - pompe à chaleur. Les systèmes de chauffage fortement émetteur en CO2 tels que ceux fonctionnant avec du fioul ou du gaz naturel ne sont pas acceptés dans cet indicateur.

Plan d'actions Green IT

Méthodologie > Coef. 20
0 %
0 %
L'organisation dispose d'un plan d'actions Green IT (numérique responsable) rédigé au cours des 3 dernières années qui vise à réduire l'impact environnemental de son système d'information et de ses services numériques (site internet, logiciels, applications, etc.). Ce plan d'actions peut être établi par le recours à des services externes (cabinet de conseil, solution de diagnostic des services numériques, etc.) ou en interne et doit comporter au minimum 10 actions et objectifs chiffrés de réduction des impacts environnementaux. Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter la liste des bonnes pratiques du Green IT sur le site d'Opquast à l'adresse suivante : https://checklists.opquast.com/fr/greenit/.

Electricité bas carbone

Méthodologie > Coef. 20
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation qui sont alimentées exclusivement avec de l'électricité dite "bas carbone" (solaire, éolien, hydraulique, marin, géothermie, biomasse, nucléaire) ou provenant d'un fournisseur d'énergie dont le mix énergétique ne dépasse pas 50gCO2 / kWh.

Actions de réduction de la consommation d'énergie

Méthodologie > Coef. 15
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation où au moins 3 actions dédiées à la réduction de la consommation d'énergie ont été mis en place : - Système de suivi et d'optimisation des consommations d'énergie ; - Systèmes automatiques d'extinction du chauffage et de la climatisation (détecteurs de présence, minuteries...). - Programmation de la température de l'eau chaude sanitaire au maximum à 60°C ; - Ampoules basse consommation de classe A (ampoules fluo compactes ou des lampes LED de qualité) ; - Systèmes automatiques d'extinction de l'éclairage intérieur (détecteurs de présence, minuteries, etc.) et extérieur (détecteurs crépusculaires, capteurs de présence, etc.) ; - Affichage des écogestes (interrupteurs, ouvrants...) ; - Autre (précisez en description).

Hébergement web vert

Méthodologie > Coef. 15
0 %
0 %
Part des hébergeurs web actuellement utilisés par l'organisation qui sont alimentés uniquement en énergie décarbonnée et qui atteignent un PUE (Power Usage Effectiveness) inférieur à 1.4. Le PUE est l'indicateur utilisé pour qualifier l'efficacité énergétique d'un datacenter, la valeur idéale étant égale à 1. Les hébergeurs web pris en compte concernent l'ensemble des services numériques développés ou utilisés par l'organisation : - Site internet ; - Logiciels ou plateforme SaaS (Software as a Service) ; - Application mobile ; - Stockage de fichiers ; - Service d'email ; - Etc.

Nous sommes actuellement hébergés chez AWS mais envisageons de déménager sur des serveurs alimentés en énergie verte.

Actions de réduction des déchets

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation où au moins 3 actions dédiées à la réduction des déchets ont été mis en place : - Installation de "stop pub" sur les boîtes aux lettres ; - Paramétrage automatique des imprimantes en recto-verso et en noir et blanc ; - Distribution de mugs et contenants réutilisables pour les collaborateurs ; - Mise à disposition de vaisselle réutilisable dans les locaux ; - Suppression des monodoses (capsules de café, sachets de thé, bouteilles d'eau en plastique) ; - Installation d'un compost pour la collecte et la réutilisation des biodéchets ; - Affichage des écogestes (poubelles...) ; - Autre (précisez en description).

Actions de réduction de la consommation d'eau

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation où au moins 3 actions dédiées à la réduction de la consommation d'eau ont été mis en place : - Réducteurs de débit sur les robinets et pommeaux de douches ; - Toilettes avec réservoir de 6 litres ; - Chasse d’eau à double touche ; - Réutilisation des eaux usées pour l'irrigation des espaces verts ; - Système de récupération des eaux de pluie ; - Affichage des écogestes (robinets, toilettes...) ; - Autre (précisez en description).

Télétravail

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des collaborateurs pour lesquels le télétravail est autorisé au moins 1 jour par semaine (emplois non manuels uniquement). Le télétravail permet d'éviter les consommations énergétiques liées au transport (déplacements domicile-travail des collaborateurs) et aux équipements (double écrans, éclairage, etc.), réduit l'utilisation de ressources nécessaires au bâti (réduction du nombre de postes dans les bureaux) et contribue également au bien-être des collaborateurs. Dans ce cadre, l'organisation s'engage également à former ses collaborateurs aux écogestes numériques (visioconférence sans vidéo, stockage des fichiers en local plutôt que sur le cloud, limitation de l'usage des emails, utilisation du réseau filaire ou wifi plutôt que la 4G, etc.) pour limiter l'impact environnemental de l'utilisation des outils numériques à distance.

Actions de réduction de l'impact de l'usage du numérique

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
L'organisation met en place où au moins 3 actions dédiées à la réduction de l'impact de l'usage du numérique : - Affichage des écogestes numériques ; - Configuration des boites emails pour limiter la taille des pièces-jointes ; - Allègement des signatures emails (sans image ou avec image en basse définition) ; - Nettoyage au moins une fois par an des boîtes emails et espaces de stockage partagés ; - Sensibilisation des collaborateurs au numérique responsable ; - Autre (précisez en description). Si ces actions ne concernent pas l'ensemble de l'organisation et des collaborateurs, ils ne sont pas acceptés dans cet indicateur.

Compensation carbone des émissions directes

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des émissions carbones dites "directes", c'est-à-dire liées à la fabrication/exploitation des produits et services de l'organisation (scope 1) qui ont été compensées au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice. Ces émissions carbones sont comptabilisées grâce à un bilan carbone et peuvent être compensées via le financement de projets de séquestration du carbone (investissement dans l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la plantation d'arbres, la restauration d'écosystèmes, etc.).

Nous n'avons pas encore compensé notre impact carbone, mais souhaiterions déménager nos serveurs web et mail chez un hébergeur qui compense son activité

Utilisation d'équipements électroniques durables

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des ordinateurs, tablettes et téléphones utilisés par l'organisation qui sont loués ou qui ont été achetés d'occasion ou reconditionnés. Si les équipements électroniques utilisés par l'organisation sont également ceux utilisés par les collaborateurs dans le cadre de leur vie personnelle, ils sont acceptés et comptabilisés dans cet indicateur. L'organisation s'engage également à mettre en place les mesures nécessaires pour éviter les doublons de téléphones personnels et professionnels (utilisation de carte double SIM ou de double numéro, remboursement des factures, etc.).

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation a réalisé au cours des 4 dernières années un bilan de ses émissions de gaz à effet de serre (BEGES) lié à ses activités et met actuellement en oeuvre un plan d'action visant à réduire ses émissions. Cet indicateur prend en compte les émissions carbones directes (scope 1) et indirectes (scope 2 et scope 3). Pour les entreprises de moins de 100 salariés, le BEGES peut être effectué via une solution gratuite en ligne (Fondation Good Planet, Reforest'Action, etc.). Pour les entreprises de plus de 100 salariés, seuls les bilans basés sur le GHG Protocol, le Bilan Carbone® ou la norme ISO 14064 sont acceptés. Pour rappel, le GIEC préconise de réduire de 50% nos émissions d'ici 2030, 80% d'ici 2040 et d'atteindre la neutralité carbone en 2050.

Actions pour la protection de la biodiversité

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation met en place au moins 2 actions dédiées à la protection de la biodiversité : - Pratiques d'éco-gestion de ses espaces verts (suppression de l'usage de pesticides et des engrais de synthèse, paillage, éco-pâturage, etc.) ; - Plantation d'espèces végétales locales (adaptées au climat et donc moins gourmandes en eau et en engrais), mise en place de prairies fleuries, d'arbres fruitiers et de zones humides (pour limiter les tontes) ; - Equipements favorables au développement de la biodiversité (ruchers pédagogiques, hôtels à insectes, nichoirs, etc.) ; - Toits, murs et terrasses végétalisés ; - Potagers pédagogiques en extérieur ; - Actions de sensibilisation et de communication sur le thème de la biodiversité ; - Financement de projets pour la biodiversité (protection des forêts tropicales) ; - Autre (précisez en description).

Sites équipés pour le tri sélectif des déchets

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation qui sont équipées en bornes de collecte pour le tri sélectif des déchets (au minimum déchets ménagers et déchets recyclables). Si l'organisation génère d'autres types de déchets (alimentaires, déchets électroniques, cartouches d'encre, etc.), elle met en place les mesures nécessaires pour trier ces déchets et les envoyer vers des filières de valorisation (compost, méthanisation, recyclage, etc.) adaptées.

Politique d'achats responsables avec critères environnementaux

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation dispose d'une politique d'achats responsables rédigée qui intègre des critères environnementaux pour favoriser les solutions et les fournisseurs les plus respectueux de l'environnement (critères de durabilité, labels environnementaux, performance environnementale des fournisseurs, etc.).

Valorisation des déchets électroniques

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
Part des déchets d'équipements électriques et électroniques (en volume) générés ou collectés par l'organisation au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice qui ont été envoyés vers des filières de réemploi, de reconditionnement ou de recyclage. La mise en enfouissement et la valorisation énergétique ne sont pas comptabilisées dans cet indicateur. Si l'organisation n'a pas généré ou collecté de déchets d'équipements électriques ou électroniques au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice, sa progression est de 100%. Pour les entreprises qui effectuent elles-mêmes le reconditionnement, cet indicateur comptabilise uniquement les DEEE qui n'ont pas pu être reconditionnés.

Nous faisons recycler notre materiel électronique par Apple et Emaüs

Fournisseurs :

Limitation et compensation des déplacements en avion

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation interdit les déplacements en avion pour les trajets qui peuvent être effectués avec des moyens alternatifs (train, covoiturage, etc.) sans perte conséquente de temps (temps de trajet supplémentaire inférieur à 2 heures par rapport à l'avion). Elle s'engage également à limiter au maximum les trajets internationaux de ses collaborateurs et à compenser les émissions carbones liées à ces déplacements. Cette compensation peut être effectuée via le financement de projets de séquestration du carbone (investissement dans l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la plantation d'arbres, la restauration d'écosystèmes, etc.).

Eco-performance de la page d'accueil du site internet

Méthodologie > Coef. 2
0 %
0 %
Performance environnementale de la page d'accueil du site internet principal de l'organisation. La performance environnementale de la page d'accueil du site internet se mesure via l'outil Eco-Index disponible à l'adresse suivante : http://www.ecoindex.fr/. Sur un site internet, la page d'accueil est généralement celle qui est la plus consultée et qui génère les impacts environnementaux les plus importants. Une page d'accueil éco-conçue peut donc être considérée comme la première étape de la mise en place d'une démarche Green IT (numérique responsable) et est donc corrélée à la capacité de l'organisation d'éco-concevoir ses services numériques (site internet dans sa globalité, applications mobiles, logiciels, plateforme SaaS, etc.).

Imprimeurs verts

Méthodologie > Coef. 2
0 %
0 %
Part des fournisseurs d'impression utilisés par l'organisation pour ses besoins internes au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice qui correspondaient à au moins une des caractéristiques suivantes : - étaient labélisés Imprim’Vert ou équivalent ; - disposaient d'une certification environnementale ISO14001 et d'une certification pour l'usage de papier écoresponsable (FSC, PEFC ou équivalent).

Autres engagements RSE

Volume d'investissement dans des entreprises à impact positif

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des fonds (en volume) gérés par l'organisation au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice qui étaient investis dans des entreprises à impact positif. Une entreprise est considérée à impact positif lorsque son modèle économique (plus de 50% de son chiffre d'affaires) contribue à résoudre l'un des Objectifs de Développement Durable (ODD) : éradication de la pauvreté, lutte contre la pauvreté, éducation, accès à l'eau, développement des énergies durables, consommation responsable, lutte contre le réchauffement climatique, etc. Pour en savoir plus sur les ODD, nous vous invitons à consulter l'adresse suivante : https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/.

100% de nos projets on un impact environnemental ou sociétal positif.

Emails durables

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des fournisseurs utilisés pour les emails de l'organisation exploitant exclusivement des datacenters alimentés en énergie décarbonée et atteignant un PUE (Power Usage Effectiveness) inférieur à 1.4. Le PUE est l'indicateur utilisé pour qualifier l'efficacité énergétique d'un datacenter. La valeur idéale est égale à 1.

Nos mails sont actuellement hébergés chez AWS, mais nous envisageons de déménager nos mails sur des serveurs alimentés en énergie verte en même temps que notre hébergement web.

Sites équipés pour le recyclage du plastique

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation équipées en bornes de recyclage du plastique. Les bornes de recyclage des déchets recyclables (poubelles jaunes) sont comptabilisées dans cet indicateur. Attention : Certains types d'adresse pèsent plus que d'autres dans la progression.

Nous recyclons tous les déchets de bureaux sur nos bureaux de Paris et Bruxelles

Sites équipés pour le recyclage du papier

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation équipées en bornes de recyclage du papier et du carton. Les bornes de recyclage des déchets recyclables (poubelles jaunes) sont comptabilisées dans cet indicateur. Attention : Certains types d'adresse pèsent plus que d'autres dans la progression.

Nous recyclons tous les déchets de bureaux sur nos bureaux de Paris et Bruxelles

Sites équipés pour le recyclage des canettes

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation équipées en bornes de recyclage des canettes. Attention : Certains types d'adresse pèsent plus que d'autres dans la progression.

Nous recyclons tous les déchets de bureaux sur nos bureaux de Paris et Bruxelles

Suppression des capsules de café à usage unique

Méthodologie >
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation où les capsules de café à usage unique ont été totalement supprimées et remplacées par des solutions alternatives (ex : machine à café sans capsule).

Nous n'utilisons que des tasses réutilisables sur nos bureaux de Paris et Bruxelles