Reforest'Action

Compensation carbone & restauration d'écosystèmes

Parce que la forêt est la meilleure solution pour le climat et la biodiversité

En savoir plus


Reforest’Action est une entreprise fondée en 2010 avec la vocation de protéger l’environnement et de lutter contre la déforestation. Nous souhaitons permettre à chacun, particulier comme entreprise, d’avoir une empreinte positive sur l'environnement en plantant des arbres, et en dépassant ainsi la neutralité carbone.
Locations 1 Locations
Website Website
Location
Location Rueil-Malmaison, 92500

Référentiel Zei

0%
Progression
3 / 68
Classement
Environnement, reconditionnement, gestion des déchets
Comprendre ce profil
En savoir plus

Projets de compensation carbone labelisés

Méthodologie > Coef. 80
0 %
0 %
Part des projets de compensation carbone gérés ou financés par l'organisation qui sont labelisés (Label Bas Carbone, certifications MDP ou MOC, Gold Standard, Voluntary Carbon Standard ou équivalent).

Tous les projets de compensation carbone sélectionnés sont certifiés Gold Standard ou VCS.

Fournisseurs :

Restauration d'écosystèmes avec diversification des essences

Méthodologie > Coef. 50
0 %
0 %
Part des projets de restauration des écosystèmes (reboisement, zones humides, récifs coralliens, etc.) gérés ou financés par l'organisation qui recourent à des pratiques de diversification des essences. La diversification des essences permet de limiter la vulnérabilité des écosystèmes face aux risques naturels (incendies, tempêtes, etc.) et contribue davantage au développement de la biodiversité.

Nos critères de sélection de projets reposent sur les principes essentiels d’un Socle Commun de Multifonctionnalité conçu par nos soins. Ce socle est un ensemble de principes applicables lors de l’étape de plantation et de régénération naturelle d’un peuplement d’arbres visant à garantir sa capacité de fourniture durable de services écosystémiques, de résistance, d’adaptation et de résilience aux dérèglements environnementaux (sécheresse, attaque d’insectes...). La diversité d’essences est un des principes essentiels du socle commun de multi-fonctionnalité.

Bâtiments sobres

Méthodologie > Coef. 30
0 %
0 %
Part des bâtiments détenus ou gérés par l'organisation qui correspondent à au moins une des caractéristiques suivantes : - ont obtenu une note de A ou B pour la consommation d'énergie au Diagnostic de Performance Energétique (DPE) ; - dont la consommation en énergies finales ne dépasse pas 179 kWhEF/m2.an. Pour rappel, le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un document qui donne une estimation de la consommation énergétique d'un bâtiment et son taux d'émission de gaz à effet de serre, alors que la consommation en énergies finales correspond au nombre effectif de killowattheures consommés au sein d'un bâtiment (chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation, etc.).

Parc de véhicules légers à faibles émissions

Méthodologie > Coef. 30
0 %
0 %
Part des véhicules routiers de moins de 3,5 tonnes (voitures, utilitaires, etc.) détenus ou loués par l'organisation au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice dont les émissions carbones sont inférieures à de 60g CO2/km. Cet indicateur prend uniquement en compte les véhicules utilisés par l'organisation en interne (déplacements des salariés, logistique, livraison, etc.).

Sous-traitant(s) audité(s) sur l'environnement

Méthodologie > Coef. 30
0 %
0 %
Part des sous-traitants utilisés par l'organisation au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice qui ont été audités sur des critères environnementaux au cours des 5 dernières années. Les sous-traitants en mesure de présenter des rapports d'audit effectués dans le cadre d'autres opérations commerciales sont comptabilisés dans cet indicateur.

Electricité bas carbone

Méthodologie > Coef. 20
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation qui sont alimentées exclusivement avec de l'électricité dite "bas carbone" (solaire, éolien, hydraulique, marin, géothermie, biomasse, nucléaire) ou provenant d'un fournisseur d'énergie dont le mix énergétique ne dépasse pas 50gCO2 / kWh.

Compensation carbone des émissions directes

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des émissions carbones dites "directes", c'est-à-dire liées à la fabrication/exploitation des produits et services de l'organisation (scope 1) qui ont été compensées au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice. Ces émissions carbones sont comptabilisées grâce à un bilan carbone et peuvent être compensées via le financement de projets de séquestration du carbone (investissement dans l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la plantation d'arbres, la restauration d'écosystèmes, etc.).

Fournisseurs :

Hébergement web vert

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des hébergeurs web actuellement utilisés par l'organisation qui sont alimentés uniquement en énergie décarbonnée et qui atteignent un PUE (Power Usage Effectiveness) inférieur à 1.4. Le PUE est l'indicateur utilisé pour qualifier l'efficacité énergétique d'un datacenter, la valeur idéale étant égale à 1. Les hébergeurs web pris en compte concernent l'ensemble des services numériques développés ou utilisés par l'organisation : - Site internet ; - Logiciels ou plateforme SaaS (Software as a Service) ; - Application mobile ; - Stockage de fichiers ; - Service d'email ; - Etc.

Fournisseurs :

Télétravail

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des collaborateurs pour lesquels le télétravail est autorisé au moins 1 jour par semaine (emplois non manuels uniquement). Le télétravail permet d'éviter les consommations énergétiques liées au transport (déplacements domicile-travail des collaborateurs) et aux équipements (double écrans, éclairage, etc.), réduit l'utilisation de ressources nécessaires au bâti (réduction du nombre de postes dans les bureaux) et contribue également au bien-être des collaborateurs. Dans ce cadre, l'organisation s'engage également à former ses collaborateurs aux écogestes numériques (visioconférence sans vidéo, stockage des fichiers en local plutôt que sur le cloud, limitation de l'usage des emails, utilisation du réseau filaire ou wifi plutôt que la 4G, etc.) pour limiter l'impact environnemental de l'utilisation des outils numériques à distance.

Actuellement, le télétravail est possible et pratiqué par chacun des collaborateurs de l'entreprise.

Utilisation d'équipements électroniques durables

Méthodologie > Coef. 10
0 %
0 %
Part des ordinateurs, tablettes et téléphones utilisés par l'organisation qui sont loués ou qui ont été achetés d'occasion ou reconditionnés. Si les équipements électroniques utilisés par l'organisation sont également ceux utilisés par les collaborateurs dans le cadre de leur vie personnelle, ils sont acceptés et comptabilisés dans cet indicateur. L'organisation s'engage également à mettre en place les mesures nécessaires pour éviter les doublons de téléphones personnels et professionnels (utilisation de carte double SIM ou de double numéro, remboursement des factures, etc.).

Les téléphones et ordinateurs portables remis à chaque nouvel arrivant sont issus de filières reconditionnées.

Fournisseurs :

Emails durables

Méthodologie > Coef. 5
0 %
100 %
Part des fournisseurs utilisés pour les emails de l'organisation exploitant exclusivement des datacenters alimentés en énergie décarbonée et atteignant un PUE (Power Usage Effectiveness) inférieur à 1.4. Le PUE est l'indicateur utilisé pour qualifier l'efficacité énergétique d'un datacenter. La valeur idéale est égale à 1.

Notre prestataire informatique a opté pour le stockage de nos mails sur le data center de Cyrès. Celui-ci présente une infrastructure « green » afin de limiter son impact sur l’environnement. Réhabilitation d’un entrepôt frigorifique, solution de free cooling pour le refroidissement des salles, système de collecte des eaux de pluie pour alimenter les centrales de traitement d’air et utilisation de bassins souterrains pour refroidir l’air chaud expulsé par les machines sont autant de technologies mises en place pour répondre à un objectif visant une empreinte carbone faible. La messagerie reforestaction.com est hébergé dans le Datacenter Cyrès. Cyrès est engagé depuis plusieurs années dans une démarche éco-responsable s'appuyant notamment sur des investissements importants pour le choix d'équipements permettant d'assurer un PUE calculé de 1,2 (Données du mois de Février 2020) et une récupération de l'eau de pluie (10% à 15% des besoins du Datacenter) contribuant au refroidissement des équipements. Le Datacenter Cyrès a également obtenu le label Code of Conduct for Datacenter soutenant les Datacenters investis dans une démarche éco-responsable. Ces actions se prolonge en 2020 et 2021 avec l'objectif de doubler la capacité de récupération d'eaux de pluie (T3 2020) et la volonté de choisir un fournisseur d'énergie garantissant une énergie décarbonée (Avril 2020).

Fournisseurs :

Plan d'actions Green IT

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation dispose d'un plan d'actions Green IT (numérique responsable) rédigé au cours des 3 dernières années qui vise à réduire l'impact environnemental de son système d'information et de ses services numériques (site internet, logiciels, applications, etc.). Ce plan d'actions peut être établi par le recours à des services externes (cabinet de conseil, solution de diagnostic des services numériques, etc.) ou en interne et doit comporter au minimum 10 actions et objectifs chiffrés de réduction des impacts environnementaux. Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter la liste des bonnes pratiques du Green IT sur le site d'Opquast à l'adresse suivante : https://checklists.opquast.com/fr/greenit/.

Imprimeurs verts

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
Part des fournisseurs d'impression utilisés par l'organisation au cours des 12 derniers mois ou du dernier exercice qui correspondaient à au moins une des caractéristiques suivantes : - étaient labélisés Imprim’Vert ou équivalent ; - disposaient d'une certification environnementale ISO14001 et d'une certification pour l'usage de papier écoresponsable (FSC, PEFC ou équivalent).

Sites équipés pour le tri sélectif des déchets

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
Part des adresses de l'organisation qui sont équipées en bornes de collecte pour le tri sélectif des déchets (au minimum déchets ménagers et déchets recyclables). Si l'organisation génère d'autres types de déchets (alimentaires, déchets électroniques, cartouches d'encre, etc.), elle met en place les mesures nécessaires pour trier ces déchets et les envoyer vers des filières de valorisation (compost, méthanisation, recyclage, etc.) adaptées.

Nous collectons le plastique recyclable dans un carton situé dans nos locaux et le jetons par la suite dans les déchets collectifs recyclable (bac jaune) du bâtiment. La collecte et le recyclage du papier est effectué par l'entreprise Triethic.

Fournisseurs :

Politique d'achats responsables avec critères environnementaux

Méthodologie > Coef. 5
0 %
100 %
L'organisation dispose d'une politique d'achats responsables rédigée qui intègre des critères environnementaux pour favoriser les solutions et les fournisseurs les plus respectueux de l'environnement (critères de durabilité, labels environnementaux, performance environnementale des fournisseurs, etc.).

Sans l'avoir formalisé dans une charte car nos achats de fournitures sont très réduits en quantité, nous sélectionnons au maximum des consommables durables.

Fournisseurs :

Sensibilisation des collaborateurs à la protection de l'environnement

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
Part des collaborateurs actuellement en fonction qui ont été sensibilisés par l'organisation à l'impact environnemental de leurs activités et aux écogestes via des formations et ateliers organisés en interne. Cette sensibilisation peut couvrir plusieurs thématiques (eau, énergie, ressources, impact du numérique...) et a pour objectif de fournir aux collaborateurs des clés de compréhension et d'action visant à réduire leur impact environnemental dans le cadre de leur fonction.

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation a réalisé au cours des 4 dernières années un bilan de ses émissions de gaz à effet de serre (BEGES) lié à ses activités et met actuellement en oeuvre un plan d'action visant à réduire ses émissions. Cet indicateur prend en compte les émissions carbones directes (scope 1) et indirectes (scope 2 et scope 3). Pour les entreprises de moins de 100 salariés, le BEGES peut être effectué via une solution gratuite en ligne (Fondation Good Planet, Reforest'Action, etc.). Pour les entreprises de plus de 100 salariés, seuls les bilans basés sur le GHG Protocol, le Bilan Carbone® ou la norme ISO 14064 sont acceptés. Pour rappel, le GIEC préconise de réduire de 50% nos émissions d'ici 2030, 80% d'ici 2040 et d'atteindre la neutralité carbone en 2050.

Plan de mobilité

Méthodologie > Coef. 5
0 %
0 %
L'organisation a réalisé au cours des 5 dernières années un Plan de Mobilité (PDM) visant à rationaliser les déplacements liés à ses activités (déplacements domicile-travail, déplacements professionnels, etc.). Un Plan de Mobilité a pour objectif de réduire les impacts environnementaux liés aux transports et de favoriser l’utilisation de modes de transport alternatifs. Le PDM est une obligation légale depuis le 1er janvier 2018 pour les entreprises de plus de 50 salariés.

Paiement à impact positif

Méthodologie > Coef. 1
0 %
0 %
Part des lieux de vente et canaux de vente (en ligne ou physique) pour lesquels une option de paiement à impact positif est proposée aux clients (micro dons, arrondis, plantation d'arbres, compensation carbone des achats, etc.).

Autres engagements RSE

Cette organisation n’a pas souhaité publier d’autres engagements

Ces engagements sont ajoutés librement par l’organisation en complément de ses engagements environnementaux obligatoires vérifiés par Zei. Ils peuvent aussi bien concerner des mesures sociales qu'environnementales et sont à titre déclaratif.