Zei
une nouvelle façon de voir l'écologie !

Retrouvez ici toute l'actualité éco-responsable.

Anti-gaspi : nos astuces pour éviter le gaspillage alimentaire


par Mona Le Maître

05-03-2019

 

Savais-tu qu'un foyer Français jette en moyenne 79 kg de denrées comestibles par an ?! Au niveau mondial, le gaspillage alimentaire correspond à 1/3 des aliments produits sur la planète.

 

Au niveau individuel, il suffit de quelques astuces toutes simples pour éviter à tes fruits un peu flétris de finir à la poubelle ! Dans cet article, on te propose 4 astuces qui en jettent pour en finir avec le gaspillage alimentaire ! Attention à ne pas en perdre une miette ! 

 

1-J'organise mes courses

 

 

C'est au moment de faire les courses que tu as les yeux plus gros que le ventre et que tu te retrouves avec un frigo plein à craquer parce qu'entre les choix multiples qui t'étaient proposés, tu n'as pas réussi à trancher ! La meilleure des solutions reste de planifier ce dont tu as besoin pour la semaine ! 

 

En rédigeant une liste de course, tu auras plus de chances de ne pas déambuler dans les rayons sans trop savoir quoi acheter, pour au final te retrouver avec des achats compulsifs dont tu n'avais pas réellement besoin. En plus, avec cette méthode, c'est du temps et de l'argent économisés ! 

 

2- Je cuisine malin 

 

 

Ton pain tout sec ne te donne pas envie de casser la croûte ?! On te comprend au vu du risque élevé de te casser une dent ! Mais avec un peu d'imagination, il y a toujours moyen de rattraper l'état avancé de tes aliments pour leur offrir une seconde jeunesse !

 

Si nous reprenons l'exemple du pain, pourquoi ne pas en faire du pain perdu pour ton petit-déjeuner ce weekend ? Si tu n'as pas encore testé, c'est une recette que tu dois très vite adopter ! Des fruits un peu trop mûrs ? Une bonne compote de pomme maison et tu oublieras très vite l'aspect pas très joli de tes vieilles pommes et poires ! 

 

Fânes de légumes, herbes aromatiques... Les exemples ne manquent pas ! Mais en faisant des recherches sur internet, tu trouveras forcement une recette pour mettre en avant tes produits oubliés au fond du frigo ! Si tu en a la possibilité, n'oublie pas de composter ! 

 

3- Offrir et donner 

 

 

Ce weekend tu as eu une folle envie de soupe asiatique, et te voilà avec une brique de lait de coco entamée que tu ne sais pas comment cuisiner pour la terminer. Pourquoi ne pas voir dans ton entourage si quelqu'un veut la récupérer ?

 

Encore mieux : si tu es motivée, tu peux cuisiner en plus grande quantité et en offrir autour de toi ! C'est une belle intention qui fera toujours plaisir ! 

 

4- J'optimise l'organisation dans mon frigo 

 

 

Un bon rangement te permettra de faire circuler l'air et d'augmenter le temps de conservation des produits ! La partie la plus froide du frigo se trouve en haut. Avec des températures autour de 4 degrés, tu peux y placer les aliments les plus fragiles tels que les produits laitiers, les aliments cuits, la viande etc... 

 

Le bac à légumes tient moins bien la fraîcheur, mais comme son nom l'indique, il est parfait pour conserver les fruits et légumes ! La porte du frigo est soumise aux variations de températures, mais c'est l'endroit idéal pour y ranger tes boissons et des condiments ! 

 

Une fois tes aliments entamés, pense à bien les emballer (avec du bees wrap par exemple ou dans des bocaux en verre hermétiques). 

 

Avoir un frigo organisé et rangé te permettra d'y voir plus clair dans ce que tu dois consommer rapidement ! C'est pourquoi, essaye de temps en temps de bien le nettoyer pour optimiser ses capacités ! 

 

5- Je regarde les dates de péremption

 

 

Faire un petit état des lieux des Dates Limites de Consommation des aliments en ta posession te permettra de savoir les aliments que tu dois consommer en premier ! Mais avant tout, il est important de savoir à quoi correspondent les dates inscrites sur les emballages car dans certains cas, il n'est pas impératif de s'y fier ! 

 

Pour rappel, la DLC (date limite de consommation) s'applique aux produits frais qui peuvent vite tourner (la viande, le poisson...) mieux vaut ne pas dépasser cette date pour éviter tout risque pour la santé !

 

Cependant, certains aliments tels que les yaourts, lait végétaux, protéines végétales etc... peuvent être toujours consommables après la date indiquée ! Le meilleur moyen est de sentir et goûter le produit avant de le jeter pour s'assurer qu'il soit encore comestible

 

La DDM (date de durabilité minimale) s'applique aux produits secs (pâtes, riz...) et signifie que le produit peut être consommé après la date inscrite sans danger pour la santé. Cette date signifie simplement qu'au-delà, la couleur ou les valeurs nutritives par exemple peuvent changer, mais que cela n'est pas dangereux ! 

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

 

Marc de café : Six astuces pour utiliser le marc de café au jardin et à la maison

Lombric : 6 bonnes raisons de les utiliser pour son compost !