Zei
une nouvelle façon de voir l'écologie !

Retrouvez ici toute l'actualité éco-responsable.

Zéro déchet : Comment se lancer dans le compostage


par Mona Le Maître

07-03-2019

 

Lorsqu'on est soucieux de réduire sa production de déchet, on se retrouve avec des poubelles principalement remplies d'épluchures de fruits et légumes ! 

 

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, valoriser ses biodéchets ne demande pas d'avoir l'âme d'un jardinier ! Avec un peu d'organisation toi aussi tu peux te lancer dans le compostage !

 

Afin de réduire le volume de tes poubelles encore un peu plus, on t'as compo-zei un article qui te dit tout sur le compostage !

 

1- De quoi tu me parles ?! 

 

 

Tout d'abord, le compostage c'est quoi ?! Il s'agit d'un processus qui permet de transformer des déchets organiques en une matière que tu pourras utiliser comme engrais !

 

C'est un moyen efficace de réduire tes déchets en évitant que des matières organiques finissent dans les stations d'enfouissement et se mettent à produire des émissions de méthane. 

 

2- Règles de base

 

 

Avant de te dire comment composter, on voudrait te rappeler qu'il y a des astuces pour réduire la quantité de tes biodéchets en usant de ton imagination ! 

 

1- Les épluchures 

 

En consommant des produits biologiques, il n'est pas nécessaire de passer par la case épluchage. Pomme, carotte, pomme de terre peuvent très bien se consommer avec la peau à condition qu'ils soient bien nettoyés. Par contre, pour la peau d'orange on passe notre tour ! 

 

2- Le marc de café 

 

Avant de le jeter, rappel toi qu'il peut servir dans de nombreux cas ! Tu trouveras dans cet article les possibilités qui s'offrent à toi quand il s'agit de t'en servir dans des DIY re-marc-ables !

 

3- Les écorces d'agrumes

 

Elles seront quant à elles très utiles dans la concoction de tes produits ménagers, dans la composition de pot-pourri, ou dans la prépararion d'écorces confites (enrobées de chocolat, encore mieux !!!)  

 

3- Enfile tes gants, c'est parti ! 

 

 

Pour te lancer, c'est très simple, que tu habites en appartement ou en maison tu n'as besoin que d'un composteur qui trouvera sa place dans ta cuisine, sur ton balcon ou dans ton jardin  ! Tu peux l'acheter en magasin spécialisé. Certaines mairies peuvent t'en délivrer un si tu leur demandes alors pense à te renseigner ! 

 

Le compostage obéit cependant à quelques règles si tu ne veux pas subir des odeurs bizarres ou que ton logis ne devienne le QG de tous les moucherons du quartier ! 

 

1- Diversifie tes déchets

 

Pour un bon compost, il faut à la fois des matières vertes (fruits, légumes, herbe fraîche...) et des matières brunes (feuilles mortes, paille, coquille d'oeuf, marc de café, papier, sciure de bois...)

 

Il est impératif de faire varier tes déchets pour que ton compost ait la bonne consistance. Il faut compter environ deux volumes de matière brune pour un volume de matière verte.

 

2- Apporte le bon taux d'humidité et d'aération

 

Pour se décomposer, les micro-organismes ont besoin d'oxygène et d'eau. C'est pourquoi il faut penser de temps en temps à remuer le compost pour faire circuler l'air. Il faut aussi vérifier qu'il ne soit ni trop humide (en rajoutant de la matière brune) ni trop sec (en l'humidifiant un peu avec de l'eau).

 

À ne pas composter :  Fer, métaux, litières de chat et de chien, mégots de cigarette, pierres, plantes et végétaux traités, poussière d’aspirateur...

 

4- Merci bien, mais ensuite, j'en fais quoi ?

 

 

Une fois ton compost réalisé, si tu as la chance de posséder un jardin, tu n'auras qu'à t'en servir d'engrais pour tes plantes d'extérieures (et par la même occasion posséder le jardin le plus stylé de tout ton voisinage).

 

Si tu es en ville, renseigne-toi auprès de ta mairie : il existe dans certaines communes des bacs de compostage collectifs dans lesquels tu pourras venir y déposer tes biodéchets ! Si cette solution n'est pas à ta portée, essaye d'en discuter avec ton syndic, ta mairie, ta copropriété afin de voir si il n'y a pas des solutions envisageables.

 

Sinon, tu connais forcément quelqu'un autour de toi qui se fera un plaisir de récupérer ton compost pour s'en servir à bon escient (ton maraicher par exemple ou des amis qui possèdent un jardin). 

 

POUR ALLER PLUS LOIN : 

 

Comment éviter toutes erreurs lors du tri sélectif ?

Gaspillage alimentaire : 6 bonnes raisons de réduire nos déchets liés à l'alimentation

Lombric : 6 bonnes raisons de les utiliser pour son compost !