Zei
une nouvelle façon de voir l'écologie !

Retrouvez ici toute l'actualité éco-responsable.

Comment réduire l’impact de ses achats en ligne ?


par Delaloy Noémie

04-05-2020

Êtes vous un.e cyberconsommateur.rice ?

La fermeture des magasins a laissé nombre de consommateurs désorienté.e.s que ce soit pour réaliser des achats alimentaires ou autre. Les achats en ligne sont donc devenus le nouveau moyen de consommer faisant le grand bonheur du e-commerce.

Quelles sont les répercussions des achats en ligne et comment limiter son impact environnemental ? Zei vous donne les réponses !


E-commerce, le boom du confinement

Le confinement nous force à nous adapter à de nouvelles habitudes de consommation afin de limiter nos déplacements et nos contacts à l'extérieur, c’est pourquoi les achats en ligne ont fortement augmenté ces dernières semaines.

Que ce soit pour manger, avec les systèmes de drive ou de supermarchés en ligne, ou pour nous équiper avec des plateformes plus classiques, ce mode de consommation explose.
Il y a un mois, les achats de produits en ligne avaient déjà augmentés d’environ 20% pour la grande distribution, de 27% pour les pharmacies et parapharmacies et de 7,3% pour le prêt à porter.

Avec cette augmentation de ces achats en ligne, il est donc important de garder en tête les différentes répercussions environnementales qu’ils peuvent avoir, car même confinés, on reste écolos !


Un atout environnemental ?

Le majeur problème de ce type de commerce est l’impressionnant “poid du vide” des colis qui représente 24% de l’espace vide des cartons, et donc inutilisé lors des livraisons selon DS Smith et Forbes Insight et dont l’impact environnemental serait équivalent à celui d’un pays comme la Belgique.

Cependant ce mode de consommation possède quelques avantages écologiques que les magasins physiques n’ont pas.
Les locaux de stockage des produits sont beaucoup moins gourmands en énergie que les magasins qui se doivent d’être constamment éclairé pour mettre en avant les produits.
Les achats en ligne permettrait d’avoir une logistique de transport plus optimisée évitant des intermédiaires de livraison superflus si les achats sont bien anticipés.

Il est cependant primordial de respecter certaines pratiques afin de réellement diminuer votre impact environnemental en achetant en ligne plutôt qu’en magasin physique ! Et en cette période, c’est ça qui nous intéresse.


Les bons réflexes à adopter

Diminuer son impact carbone grâce aux achats en ligne n’est possible uniquement qu’en respectant certaines recommandations !

- On se méfie des promotions et on réduit l’exposition aux publicités qui incitent aux achats compulsifs grâce à l'installation de plugins qui les bloquent. On évite aussi les abonnements et les cartes membres, les différents avantages proposés risqueraient d’effacer l’intérêt de grouper les commandes et de limiter les achats superflus avec des prix cassés.

- On choisit bien ses produits pour ne pas les renvoyer et éviter des transports inutiles. Pensez à vérifier le guide des tailles des vêtements, les avis consommateurs, la composition, les tests produits, pour limiter les risques de renvoi.

- On achète petit ou local pour valoriser les artisans et les petits commerces proches de chez soi et on commande à temps pour grouper ses achats. On évite les livraisons courtes et on essaie d’anticiper un maximum ses besoins pour ne pas faire appel à une livraison personnalisée et optimiser les déplacements des transporteurs.

- Enfin, on achète moins pour ça on a une super méthode, c’est la méthode BISOU !

Si vous avez de réels besoins, pensez à faire un tour sur des plateformes de e-commerce comme Oopla qui propose des produits zéro déchet et de quoi réaliser des économies d’énergie dans votre logement.

My troc plateforme innovante de don et de troc, vous permet d’utiliser une monnaie responsable et solidaire, adaptant aussi sa solution pour les entreprises, collectivités et associations.


Vous pouvez également découvrir Labbel Emmaüs, ce site de e-commerce multi-vendeurs français possède un catalogue exclusivement alimenté par des acteurs du Mouvement Emmaüs et ses partenaires de l’économie sociale et solidaire (ESS).


Conclusion

Voici donc des solutions à mettre en place afin d’adapter vos modes de consommation sans pour autant négliger la réduction de votre empreinte environnementale.

 

À vous de jouer !


Pour aller plus loin :
- L’impact environnemental des emballages, l’enjeu des entreprises
- Reconditionné et location d’appareils électroniques, quels avantages pour votre entreprise ?