RSE : Intérêt et enjeux pour les startups

27-04-2022 - par Alice Perretta

 

Pendant longtemps, la RSE était avant tout l’affaire des grands groupes, contraints par la législation de justifier de leurs actions sur les questions sociales et environnementales.

 

Aujourd’hui, cela a bien changé : ce sont désormais les start-up qui se lancent dans la transition… On vous zeixplique !

C’est quoi une startup ?

 

Commençons d’abord par définir ce qu’est une startup, et ce qui la différencie des autres types d’entreprises.

Une startup est unejeune” entreprise en cours de développement, financée grâce à des levées de fonds. Bien souvent dans le secteur des nouvelles technologies, elle dispose généralement d’un potentiel de croissance élevé et se démarque par son côté innovant.

Malgré leur statut particulier, les startups sont elles aussi confrontées aux enjeux environnementaux et sociaux et sont de plus en plus nombreuses à lancer une stratégie RSE.

Pourquoi lancer sa stratégie RSE ?

Certaines ont déjà une activité à impact, par essence ; les autres cherchent à minimiser le leur. Il est aujourd’hui impensable de créer une entreprise sans cette prise de conscience, sans plan d’action pour la transition.

Par définition, la startup est une jeune entreprise mais c’est bien souvent aussi une entreprise de jeunes où la moyenne d’âge est de 32 ans. 

Et parmi ces jeunes entrepreneurs, nombreux sont ceux qui cherchent à se lancer dans des projets innovants et responsables qui ont un impact positif sur la société et l’environnement.

Par ailleurs, intégrer les enjeux RSE dès la création de son entreprise apporte de nombreux avantages. En voici quelques exemples :

- Une meilleure performance pour convaincre les investisseurs

- La création de valeur ajoutée pour se démarquer de ses concurrents 

- Une qualité de vie et des conditions de travail pour attirer de nouveaux talents

- Une belle image de marque pour obtenir de la notoriété

Convaincus ? On vous explique comment lancer votre démarche RSE facilement.

 

Quels enjeux RSE pour les startups ?

Tout comme les autres entreprises, les startups ont tout intérêt à prendre en compte leurs impacts (notamment environnementaux) dans leur cœur de métier : choix des fournisseurs, des matières premières, de l’énergie…

C’est d’autant plus simple pour elles d’intégrer ces enjeux dès le départ dans leur business model, et cela leur donne l’opportunité de prendre une longueur d’avance sur les grands groupes.

Et chez Zei, on croit beaucoup à l’effet boule de neige : une entreprise engagée entraîne ses concurrents à faire de même !

A l’inverse des grandes entreprises, les startups n’ont pas réellement d’obligation légale en la matière. C’est le cas par exemple du reporting extra-financier, obligatoire pour certaines sociétés côtées en bourse (ayant un effectif de +500 salarié·es et un chiffre d’affaires de plus de 40 millions entre autres).

Le manque d’encadrement est un gros avantage mais cela peut aussi être décourageant. Là où certaines lancent une démarche responsable par conviction et non par contrainte, d’autres se retrouvent bloquées par un manque de moyens humains et financiers et décident de ne pas en faire leur priorité.

De toute évidence, la RSE représente un dilemme pour certaines startups. Voici quelques enjeux qui peuvent aider à se positionner mais aussi les blocages rencontrés.

 

 

L’innovation

Véritable moteur d’innovation, la startup s’adapte aux changements sociétaux et anticipent les besoins et les risques de demain. A l’heure actuelle, elle multiplie ses chances de réussite en se positionnant comme acteur de l’innovation responsable

Par ailleurs, le champ des possibles est très large en matière d’innovation environnementale et sociale pour contribuer à son échelle au développement durable

Depuis quelques années, il y a une prise de conscience globale notamment du côté des “consomm’acteurs” pour qui la RSE est au cœur des préoccupations. Leur objectif ? Militer pour une consommation plus respectueuse de l’environnement, éthique et durable.

Comment ?

- Redéfinir la notion de besoin : mieux réfléchir avant d’acheter

- Penser long terme et global : durabilité des produits, impact à toutes les étapes de production jusqu’à la fin de vie.

- Soutenir la production locale tout en tenant compte des enjeux globaux : éthique, rémunération équitable des producteurs etc…

 

C’est aux startups d’agir pour proposer des solutions durables et innovantes !

 

La digitalisation

Une grande partie des startups créées aujourd’hui s’appuient sur des outils numériques pour faire preuve d’innovation : application mobile, plateforme interactive, intelligence artificielle…

Si les notions de RSE et de digital peuvent parfois paraître opposées, elles permettent également d’ouvrir d’autres perspectives. Certaines entreprises mettent le numérique au service de la transition écologique : il s’agit des “greentech”.

 

 

La quête de sens

 

87 % des travailleurs accordent de l’importance à la démarche RSE et aux principes de développement durable. Il s’agit d’un des critères principaux dans la recherche d’emploi. 

 

Les jeunes talents souhaitent que les entreprises s’engagent plus. En quête de sens après leurs études, ils cherchent à travailler dans des entreprises dans lesquelles ils se sentent “utiles” et grâce auxquelles ils peuvent participer au changement et façonner le monde de demain.  

Le baromètre Ipsos “Talents : ce qu’ils attendent de leur emploi”, une étude réalisée auprès d’élèves de grandes écoles apporte plus de précisions sur les attentes des jeunes : 76 % considèrent que leur futur poste doit être en adéquation avec leurs valeurs.

La structure de la startup permet de respecter ces critères plus facilement que dans un grand groupe. En effet, il est plus facile de partager des valeurs communes dans une entreprise à taille humaine et une équipe souvent assez jeune.

Du côté des jeunes entrepreneurs, c’est la même chose : ils sont nombreux à créer des business à impact positif et chercher des solutions pour l’avenir.

Par ailleurs, depuis quelques années, les postes de responsable développement durable ou RSE, chief impact officer, impact manager, et bien d’autres appellations fleurissent dans le monde de la startup. Les missions RSE sont de plus en plus reconnues. 

 

On vous explique ici comment bien choisir votre responsable RSE !

 

 

Les moyens financiers

Pas toujours simple de lancer un plan d’action RSE lorsque l’on manque de moyens financiers et qu’aucune loi ne nous y oblige. 

Et pourtant, adopter une politique RSE améliore la performance économique de 13 % en moyenne ! Cela peut être un bon moyen de convaincre ou rassurer les investisseurs, de débloquer des fonds.

De plus, la démarche RSE engendre de nombreuses économies notamment en ce qui concerne les ressources de papier, l’énergie ou encore les achats responsables.

 

Les moyens humains

Une entreprise performante est une entreprise qui recrute ! Bien souvent, il s’agit de jeunes talents motivés et créatifs, déjà engagés dans leur quotidien et qui cherchent à avoir un impact positif sur la société. 

Par ailleurs, certaines startups adoptent une hiérarchie plutôt horizontale et flexible ce qui permet à chaque personne de l’équipe d’avoir des responsabilités et une voix importante lors des prises de décision.

Cette configuration permet de faciliter le dialogue avec la direction et la mise en place d’actions concrètes.

En voici quelques exemples pour y aller progressivement, sans grands moyens :

- Rejoindre Zei pour être accompagné dans sa démarche et définir un plan d’action

- Réduire ses déchets et encadrer une procédure de recyclage : prendre un compost, informer l’équipe sur les consignes de tri sélectif et les bacs où déposer ses déchets…

- Minimiser son impact numérique : choisir un serveur vert, trier ses mails, privilégier les calls audios aux visios

- Contrôler sa consommation énergétique : choisir des locaux bien isolés, éteindre la wifi, les multiprises et les lumières…

- Instaurer un code de conduite éthique et responsable : parité, diversité, inclusion et ce dès la procédure de recrutement

- Promouvoir le télétravail : réduire la fréquence des déplacements domicile-travail

 

Pour en savoir plus :

- Les Objectifs de Développement Durable

- Comment lancer sa démarche RSE facilement ?

- Le management bienveillant, un levier de performance

- Pourquoi miser sur la raison d’être ?

 

Sources : Label Lucie, Carbo, Carenews

Derniers articles